Uruguay en vélo !

4 janvier 2015, nous passons la frontière Uruguayenne ce matin après un mois et demi passé au Brésil. Après avoir converti nos derniers Reals Brésiliens contre des pesos Uruguayen nous allons faire tamponner nos passeports. 90 jours de visa, mais nous devons être dans 2 semaines à Buenos Aires en Argentine pour un rendez-vous familiale.

DSC00728

130 km parcourus durant notre première journée de vélo dans ce nouveau pays. Ce qui nous conduit dans une petite ville appelé Treinta y Tres. On se croirai dans un western, les gauchos habillés traditionnellement se promènent à cheval d’un air fier. Les motos 125cc se déplacent par dizaines en faisant un baroufle de l’enfer. Ici les villes sont structurés en «cuadras»,«blocks» très facile de s’orienter.

DSC00805

L’Uruguay et sa pampa… ses lignes droites interminables, des montagnes russes qui empêchent de trouver un rythme régulier. Nous décidons de retrouver le littoral et nous arrivons à Maldonado petite ville au dessus de Punta Del Este. Après un bref repos nous partons direction Montevideo. Nous découvrirons cette grande capitale pendant 3 jours. En parcourant la vielle ville à vélo, en et buvant du maté au bord de la mer. En Uruguay 3,3 millions d’habitants dont 1,8 millions résidant à la capitale Montevideo. Son président José Mujica au pouvoir depuis 2010 est quelque peu atypique et bien différent des habitude classiques de la fonction présidentielle. Délaissant le palais présidentielle, il habite la petite ferme de son épouse en dehors de Montevideo ou il entretient son potager. Il donne 90% de son salaire présidentiel à des organisations caritatives ou pour aider des petits entrepreneurs. Cela lui a valut le titre de «Président le plus pauvre du monde».

DSC00743 DSC00750

Hébergés chez un cousin qui habite sur la rambla nous sommes dans les conditions idéales pour visiter une grande capitale Sud Américaine. Nous la visitons à vélo, cela nous permet de voir un max de chose. La vie est chère en Uruguay, c’est une sorte de petit paradis fiscal d’Amérique du Sud. Dans ce pays nous apprécions particulièrement les Milanesa, grande escalope dans un hamburger et les petits hotdog, on les rencontre partout au bord de la route. Ce qui nous a beaucoup marqué c’est tous les Uruguayen qui se promènent avec leur thermos sous le bras et leur maté en main… Constamment, partout, à toutes les heures du jour et de la nuit. C’est une habitude culturelle. Il nous reste 200 km pour rejoindre Colonia de Sacramento où nous prendrons le Buquebus (ferry) pour un voyage de 3 heures qui nous amènent en Argentine à Buenos Aires. Nous faisons ces derniers kilomètres en deux jours, en nous arrêtant une nuit pour un bivouac dans un zoo municipal. Le voyage à vélo en Uruguay est très agréable, les routes sont modernes et bien équipées, on trouve de quoi s’approvisionner partout. Les routiers sont très respectueux et nous salut d’un signe de la main. La traversée de l’Uruguay en 2 semaines, à travers la pampa et en longeant le littoral, Punta del Este, Montevideo, San José, Colonia de Sacramento. Pays idéal pour le voyage à vélo.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s