Navigation dans les Caraïbes

Trinidad & Tobago. Notre voyage à vélo prend une nouvelle dimension à partir d’ici. Trinidad. Nous partons à la recherche de Xavier, notre ami et capitaine du voilier «Pain Brûlé». Retrouvailles à Port of Spain, la capitale. En bref, les Arawaks, population autochtone de l’île vivaient seul jusqu’à l’arrivée et la christianisation de l’île par Christophe Colomb en 1498. On retrouve ici de nombreuses cultures et populations des différents coins du monde. Nous nous rendons à Chaguaramas sur le chantier naval Peak, où se trouve le bateau. 3 semaines de chantier sur le navire avant de prendre la mer pour les Antilles. Retrouvez la vidéo du chantier ci-dessous 

Grenade.  Malheureusement victime d’une réputation douteuse résultant de l’invasion Américaine des années 80, et de l’ouragan en 2004. Pour le plus petit pays indépendant de l’hémisphère ouest, cette île a beaucoup à offrir. St George, nous livre le front de mer des plus pittoresques des Caraïbes. On trouve aussi de nombreuses cascades, des randonnées sympas à travers la forêt quasi tropicale. Nous sommes au mouillage dans cette baie pour quelques jours. On s’y fait des amis plaisanciers. Cocojet III, une famille française avec 4 enfants en voyage pour quelques années sur leur catamaran. Et Frakass 40, un couple d’amis qui sillonne les mers depuis quelque temps à bord de leur monocoque en aluminium. Ainsi que Liber une petite famille avec pour capitaine un grand fan de reggae roots avec qui nous échangeront quelque giga de musique.

DSCN2130

Le mouillage à Grenade

DSCN2123

DSCN2124

Cariacou, notre prochaine étape. Retour dans le temps… la cadence est bien plus tranquille qu’à Grenade, sa grande soeur. Dans cette petite ile très relax, on se promène à travers de nombreux villages très éclectique. Ici, il n’y a pas de charter pour touriste, de grands hôtels, ni de magasin de souvenirs. Les locaux jouent aux dominos, on sirote un rhum. Quelques barques de pêcheurs très colorées donnent de jolies images derrière les palmiers. La vie demeure identique qu’il y a 50 ans. A côté, Sandy Island, c’est la destination pour le snorkling et les plaisanciers. Carte postale parfaite avec son reef bordant les plages de sable blanc. L’eau? elle est turquoise bien évidemment.

Snorkling sur Sandy Island

Snorkling sur Sandy Island

DSCN2160

Plage de Cariacou

DSCN2157

La petite Martinique.  Parlons-en. On ne l’appelle pas «petite» pour rien. Elle fait deux kilomètres de diamètre. Si vous cherchez un rythme de vie encore plus ralentis, foncez! Il ne s’y passe vraiment rien. Mais les locaux semblent apprécier ce style de vie. Petite, charismatique, et que très peu visitée, elle est un spot idéal pour se ressourcer. Une unique route du nord au sud de l’île mais très peu fréquentée par les voitures. Les locaux préfèrent marcher et puis rien n’est trop loin. La population vit de la générosité de la mer. What else?

Le sound system de l'île

Le sound system de l’île

Pépiche les miches les biquettes

Pépiche la miche les biquettes

DSCN2189

DSCN2187

Retrouvez ci-dessous la vidéo de notre périple à travers les Antilles

Los Roques & las Aves.  Belle navigation jusqu’aux îles du Venezuela. Le vent nous porte, 7 noeuds de moyenne la mer est calme le soleil frappe. Nous sommes dans la mer des caraïbes en dessous de la zone des cyclones. Quelques dauphins curieux et très joueurs viennent surfer les vagues à nos côtés. Nous pêchons à la traine à chaque navigation. Les prises sont bonnes, bonites, barracuda, thazard. Nous les mangeons dans la foulée, cru, cuisiné en ceviche. Citron, ail, oignon.

DSCN2305

DSCN2367

Les îles abondent en mouillages pittoresques et les fonds sous-marins sont très beaux presque partout, en particulier dans la multitude d’îlots et d’îles des Roques. Nous y passons 15 jours. Après avoir payé le droit d’entrée au parc national nous enchaînons les mouillages paradisiaques.

Gran Roque, Venezuela

Gran Roque, Venezuela

DSCN2313

DSCN2309

Les Aves, un peu plus à l’ouest. Ces îles appartiennent toujours au Venezuela mais elles sont totalement désertes. Il y a juste une base des Coast Guard.

En arrivant, une de leurs barcasses vient directement nous aborder pour nous poser des questions:
-«Avez-vous vu une barque avec deux gros moteurs hier et quelques hommes à bord ?»
Je me souviens l’avoir repéré dans mes jumelles pensant voir des pêcheurs.
-«C’est une barque suspecte». Nous commençons à comprendre…

En effet nous sommes dans la pire zone de piraterie du globe. Le soir même, nous dormions seuls au monde près d’une petite plage. Dans la nuit, Xavier croit entendre une barque s’approcher… Cette nuit nous n’allumerons pas le feu de mouillage. On avait tous un drôle de pressentiment ce soir-là. Ouf! on l’a échappé belle!

DSCN2343

Une des îles de las Aves

Faut dire qu’en ce moment au Venezuela sévit une terrible crise. Sur le continent les gens ont faim, il n’y a rien dans les supermarchés alors certaines personnes sont prêtes à tout. Les pirates attaquent et dévalisent les bateaux des plaisanciers.
Les Aves resteront malgré les pirates et les moustiques un bon souvenir.

Curaçao,  elle fait partie des ABC, Aruba, Bonaire & Curaçao. Nous choisissons Curaçao comme escale. Elle semble idéale pour attendre la fin de la saison cyclonique. Proches du Venezuela et de l’Amérique du sud, elles appartiennent aux Antilles Néerlandaise.

Curaçao

Curaçao

Connue dans le monde entier pour la liqueur orangée du même nom. On parle ici le Hollandais, l’Espagnol, l’Anglais et le Papiamento, le dialecte local brassant toutes ces langues. Curaçao abrite de nombreuses populations. Descendant africain, afro caribéen, sud-américain et européen.

IMG-20151014-WA0019

Et oui c’est nous en piétons !

Curaçao est une île très sèche au paysage désolé, les cactus s’y plaisent. Pas ou trop peu de pluie. Quelques reptiles, les énormes iguanes par exemple. Quelques mangroves habitant des oiseaux, des perroquets. Dans la mer, les reefs de coraux poussent en profusion le long de la côte. Des centaines d’espèces de poissons, et une douzaine de variété de coraux. Requins, dauphins et raies sont les plus grosses créatures que l’on voit nager dans ces eaux chaudes.

Ce qui m’a plu, le marché flottant Vénézuélien, l’occasion de négocier quelques régimes de bananes en espagnol.

Le marché Venezuelien

Le marché Venezuelien

Ci-dessous la vidéo des Caraïbes

Publicités